DÉCLICN°185
Juillet 2017

Sommaire :

1. Déclic News devient trimestrielle
2. Comparatif du mode SaaS et de la solution Déclic
3. Au sommaire de DéclicN°186

 

1. Déclic News devient trimestrielle

Le logiciel Déclic s'est stabilisé. Des a améliorations y sont encore apportées mais elle sont nettement moins fréquentes.

Il s'ensuit que la parution mensuelle de la lettre mensuelle d'information Déclic News n'est plus justifiée.

Déclic News qui a paru sans interruption tous les mois (sauf en août) de septembre 2000 à mai 2017 (cf. Historique Déclic News) sera maintenant publiée trimestriellement en Janvier, Avril, Juillet et Octobre. La prochaine News sera donc diffusée en Octobre 2017.

 

2. Comparatif du mode SaaS et de la solution Déclic 

Rappelons que les solutions SaaS (Software as a Service) correspondent à un nouveau type de logiciel dans lequel le programme et aussi les données se trouvent situés sur le serveur Internet d'un prestataire de service. Ce type de traitement est aussi dénommé "cloud computing" ou "informatique dans les nuages". Nous allons exposer ci-dessous un comparatif, point par point, des avantages et inconvénients de la solution SaaS et de la solution Déclic où les bases se donnée de prospection et les programmes restent situés sur le système informatique de l'utilisateur.

Un comparatif des avantages et inconvénients des solutions SaaS et du logiciel Déclic avait été déjà présenté dans Déclic News N°107

Il est ci-dessous rappelé et actualisé :
1. Nécessité et facilité d'Installation du logiciel Les solutions SaaS, ne nécessitent pas d'installation, puisque le logiciel se trouve chez le prestataire.
Déclic requiert une installation qui s'effectue une fois pour toutes, en moins de 2 minutes, par Internet.
2. Rapidité et simplicité de Mise à Jour du logiciel
Les solutions SaaS, ne nécessitent pas non plus de mise à jour, pour la même raison (logiciel chez le prestataire).
Déclic dispose d'une mise à jour "semi-automatisée" : à chaque lancement, la version utilisée est comparée avec la dernière version disponible sur Internet et l'utilisateur est averti de l'utilité éventuelle d'une mise à jour (mise à jour qui dure moins d'une minute)
3. Nécessité d'une liaison Internet rapide Les solutions SaaS obligent à disposer d'une liaison Internet, rapide et fiable en permanence.
Déclic ne nécessite pas une liaison Internet permanente.
4. Coût du logiciel et de son utilisation Les solutions SaaS qui, en plus du logiciel, comprennent l'hébergement des données et les traitements, avec les risques qu'ils comportent (cas de pannes ci-dessous signalés) conduisent à des coûts élevés, au moins le triple de celui de la licence d'utilisation Déclic et de l'assistance technique associée.
5. Rapidité d'exploitation du logiciel
les applications en mode SaaS sont beaucoup plus lentes que les applications locales, en raison des temps de réponse de la liaison Internet, même si elle est rapide. La lenteur d'utilisation est très gênante pour les applications de prospection intensives.   
6. Possibilité d'utilisation délocalisée Avec la solution SaaS, le logiciel et les données peuvent être utilisés de n'importe où, à condition de disposer d'un ordinateur avec un navigateur et d'une connexion Internet. Nous verrons plus bas que cet avantage peut se révéler dangereux.
Le logiciel Déclic peut, lui aussi, s'utiliser de n'importe où, à condition de disposer d'un réseau VPN, ce qui est effectivement une contrainte. Mais les réseaux VPN étant sécurisés et sous contrôle de l'entreprise, cette utilisation est sans risque, si les précautions adéquates ont été prises.
7. Taille et coût de la configuration matérielle requise Les solutions SaaS peuvent fonctionner avec des utilisateurs "client léger", ne disposant que d'une unité centrale, d'un écran, d'un navigateur Internet et d'une connexion Internet. Par contre de gros moyens matériels et télécom sont nécessaires chez le prestataire ou chez ses sous-traitants.
Déclic au contraire nécessite, pour chaque utilisateur, un petit ordinateur avec Windows XP et 10 MO de disque dur (ou plus en cas de grosses bases de données).  C'est un inconvénient minime compte tenu du faible coût actuel de ces disques durs.
8. Risques de vols de données par les utilisateurs du logiciel  Les risques de vol de données (fichiers prospects ou clients) par les utilisateurs, sont importants, dans le cas, le plus fréquent, d'une utilisation en entreprise, par des salariés. En effet, avec des logiciel SaaS, pour que les utilisateurs puissent travailler, il est nécessaire de leur communiquer le code d'accès au logiciel et aux données situés chez le prestataire. Rien n'empêche ces salariés d'utiliser de chez eux, voire même de chez un concurrent, ce programme et ces données. Sans parler du salarié qui quitte l'entreprise et reste en contact avec ses anciens collègues qui peuvent lui communiquer les nouveaux codes s'ils ont changé. Tous ces vols s'effectuent, très facilement et sans risque puisqu'il est, dans la pratique, impossible d'apporter des preuves dans ce genre d'affaire.
Ce risque existe avec Déclic mais il est beaucoup plus faible, le logiciel et les données restant sous le contrôle de l'entreprise
9. Risques sur le service liés à la défaillance du prestataire de service Les risques sont particulièrement aigus dans les 2 cas suivants :
. le prestataire n'est plus en mesure d'assurer son service pour une quelconque raison (panne matériel, panne logiciel, défaillance d'un sous-traitant, problèmes sociaux,...). Il peut alors paralyser complètement l'activité  pendant une durée indéterminée. Dans la pratique, des pannes d'une demie journée sont courantes chez certains prestataires.
. le prestataire disparait dans de mauvaises conditions. Il laisse alors ses clients en grande difficulté puisqu'il détient les données. Même s'il les restitue, ces données sont très difficilement transposables sur un autre système informatique.
Ces risques sont aggravés par le fait que ces prestataires de service (les sociétés qui commercialisent des logiciels SaaS) sont eux-mêmes très dépendants de sous-traitants. En effet ces prestataires sous-traitent, presque toujours, l'hébergement du logiciel et des données sur des serveurs appartenant à des sociétés spécialisées.  
10. Risques de vol de données chez le prestataire ou chez ses sous-traitants Ce risque est aggravé par la sous-traitance de l'hébergement, évoquée ci-dessus. En effet, avec cette sous-traitance en cascade, l'utilisateur ne sait plus où se trouvent ses fichiers prospects ou clients et en cas de vol, il se trouve dans l'impossibilité de retrouver le coupable.
Ce risque n'existe pas avec Déclic.
Les faibles avantages de la solution SaaS (comparés à ceux de la solution Déclic) et ses importants inconvénients ci-dessus exposés (surtout les risques de vol de données), nous ont conduit à rester totalement à l'écart de cette solution.

Il n'en reste pas moins que la solution SaaS présente beaucoup d'intérêt pour les applications où il n'y a pas ou peu de risque de vol d'informations, mais ce n'est généralement pas le cas des applications de gestion commerciale.  


3. Au sommaire de DéclicN°186 et suivantes:

. Amélioration des contrôles de la saisie de la Date de Rappel
. Amélioration de l'utilisation du presse papier dans Déclic (conservation de l'historique)
 

Les Déclic Précédentes sont disponibles à l'adresse:

http://www.declic-prospection.com/declic_news_historique.htm

Grâce à vos suggestions, le logiciel Déclic évolue et s'améliore constamment.
Merci de me communiquer vos remarques et critiques à :
virginie.s@declic-marketing.com

 

Pour vous désabonner répondez avec "Désabonner" dans l'objet.

 

Lettre mensuelle éditée par Déclic Marketing S.A.
RC:Pontoise 404 441 776   Tel:01.30.30.60.70